Recherche rapide

Choisissez l'interprofession désirée dans la liste déroulant ci-dessus

Fonctionnement des interprofessions


Les missions fixées aux interprofessions sont multiples, vastes et évolutives. Elles dépendent largement de la volonté des professions membres et des problèmes posés aux filières.
Toutefois, de manière générale, on peut dire que chaque interprofession :

  • améliore la qualité des produits et leur mise en adéquation avec les attentes des consommateurs,
  • encourage la demande par la mise en oeuvre d'actions de Promotion Collective,
    assure la fonction " Recherche et Expérimentation " lorsque celle-ci n'est pas prise en charge par un Centre ou Institut Technique,
  • joue un rôle dans l'amélioration du fonctionnement et de la maîtrise du marché (organisation et harmonisation des pratiques et des relations professionnelles en usage ; gestion de la production et du marché),
  • traite les statistiques et les données économiques du secteur, assurant ainsi une mission de transparence au sein de la filière.

Outre ces différentes missions qu'assurent les interprofessions, la vie interprofessionnelle repose sur trois principes fondamentaux de fonctionnement : représentativité ; parité ; unanimité.

  • Tout d'abord, la représentativité des organisations constitutives de l'interprofession apparaît comme une condition sine qua non de sa création. De ce fait, ce sont les pouvoirs publics qui s'assurent de la représentativité de chacune des organisations professionnelles de la filière. C'est alors cette représentativité qui permet ensuite celle de l'interprofession elle-même.
  • La parité entre les professions constitue le deuxième principe fondamental. En effet, l'équilibre entre les collèges représentatifs de l'interprofession détermine un fonctionnement paritaire. Il ne s'agit pas d'un équilibre théorique entre toutes les professions représentées au sein de l'interprofession mais plutôt d'un équilibre global.
  • Enfin, le principe d'unanimité complète les deux premiers. En effet, la prise de décision, lors de moments majeurs de la vie interprofessionnelle, se fait toujours à l'unanimité dans le respect des particularités et des familles professionnelles représentées. On peut considérer que ce principe constitue un gage de fonctionnement démocratique et donc de pérennité des organisations interprofessionnelles.